For retro freaks

Articles tagués “tuto

Faire ses propres boîtes cartons NEO GEO MVS

Petit tuto (si on peut appeler ça comme ça) pour faire ses propres boîtes NEO GEO pour vos cartouches en loose MVS en mode DIY !
Pour commencer, il suffit de trouver du carton assez grand et épais (perso j’ai utilisé un carton qui entourait un frigo neuf), puis enfin un crayon (dingue !). Ready… Go !

Il faut de grands cartons pour ces grandes cartouches !

Alors voilà le côté « à l’arrache » du tuto mais qui marche malgré tout.
Avec le crayon vous dessinez le contour d’une cartouche posée à plat, tout simplement, mais avec genre 3 à 5 mm en plus et ça fera un bon gros rectangle pour la base.
Du coup, ça me fait environ 19,5 par 15,5 cm pour le premier tracé.
Et on continue les tracés comme sur cette image de démonstration photoshopée :

On continue comme ça ainsi de suite, il n’y a pas de mesure à faire, on ne perd pas de temps ! Il y a à peu près 6 tracés à faire, puis des petites languettes.
Pour terminer, on arrive à quelque chose comme ça :

Découpage et voilà à quoi ça doit ressembler à la fin, surtout n’oubliez pas de préparer les futures plis en écrasant les tracés avec le dos du crayon :

Ha oui j’ai eu un problème avec la double épaisseur du carton, du coup j’ai retiré une couche à l’intérieur au niveau des côtés comme ici :

C’est peut être moins beau comme ça mais c’est à l’intérieur.

Me suis pas embêté à coller tout ça, quelques agrafes, ça fait l’affaire et ça bougera pas !

Franchement ça n’abîme pas les cartouches

Ha oui un oubli tout bête… Pour ouvrir plus facilement les boîtes, une petite découpe est à prévoir sur la tranche.

Tout con, mais très pratique !

Et enfin après tant de rebondissements, pour donner des allures de boîtes pro à tout ça, un peu de photoshopage s’impose ! Voici ce que j’ai réalisé vite fait bien fait, mais si le vous voulez, faites comme bon vous semble !

J’ai utilisé des scans de jaquette AES pour le nombre de megs et les logos jap/us.
Pas besoin de colle, la pâte à fixe fait l’affaire !

Et voilà, c’est joli ! Ça ne m’avait même pas pris un aprèm’, mais surtout je n’ai pas dû payer des boîtes qui coûtent cher sur le net !

J’espère n’avoir rien oublié même si c’est fait « à l’arache » 🙂
Si ça vous plaît ou si vous avez des questions, n’hésitez pas !!!


Manga Famicom Disk System part 2

Suite de la traduction du petit manga d’instruction fourni avec le Famicom Disk System qui fait 33 pages.

Voici la deuxième partie, de la page 11 à la page 20 ! Ce n’est pas la version final, qui sera fourni en pdf une fois la traduction complète.
C’est très enfantin, mais bien sympatoche, et c’est surtout un bon moyen de rendre hommage à Konkichi, la première mascotte de Nintendo avant que Mario ne lui vole la vedette ^^


Oh lala mais quel est donc ce super pouvoir ?? XD
La suite bientôt !!!

partie 1 ici : http://wp.me/p2pNX7-aG


Manga Famicom Disk System part 1

Je me suis décidé de traduire le petit manga d’instruction fourni avec le Famicom Disk System qui fait 33 pages. Le lecteur disquette de la Famicom qui permet d’avoir de plus grandes capacités de stockage, de pouvoir sauvegarder, mais surtout de graver des jeux de nombreuse fois pour pas cher. Le FDS est sorti le 21 février 1986 uniquement au Japon…

Voici la première partie, les 10 premières pages trad en frenchy, onomatopées incluent !! Ce n’est pas la version final, qui sera fourni en pdf une fois la traduction complète.
C’est très enfantin, mais bien sympatoche, et c’est surtout un bon moyen de rendre hommage à Konkichi, la première mascotte de Nintendo avant que Mario ne lui vole la vedette ^^


Oh lala mais que va-t-il ce passer ?? XD
La suite bientôt !!!

parti 2 ici : http://wp.me/p2pNX7-bC


(Tuto) Réparation de la NES

Tel était son destin, les plus grands sages l’avaient prédit mais nous tentions désespérément de ne pas y croire, lorsque votre console NES avoisine ses 20 années de bons et loyaux services, le signe de la mort l’attend. C’était écrit, même les meilleurs s’en vont les premiers ! Ce moment où tout s’arrête, où tout s’emporte sans que l’on puisse faire quoi que ce soit !
Et ce qui devait arriver, arriva… la grande faucheuse s’est arrêtée devant ma porte, ma chère et tendre NES est morte !!!!
Tellement de souvenirs et de moments agréables en sa compagnie, je demande une minute de silence pour la nes, merci.

… Mais qu’est ce que je raconte 😮
Oulala, je vous ai bien eu ^^ il existe une solution ! Oui, on peut redonner une nouvelle vie à votre console ! Comme on le sait, c’est du robuste, les vieilles consoles comme la NES en ont encore dans le ventre  contrairement aux dernières générations !
En faites, c’est la puce 3195A qui est en cause, elle sert pour la protection de zonage de la console, c’est elle l’ennemie, au bout de quelques années elle peut provoquer dans votre système un clignement continuel visible sur la led rouge du bouton power et sur la télé qui affiche un écran clignotant du gris au noir, impossible de jouer, ça la rend inutilisable :/
Alors là ! Plus le choix, il faut donc aller dans les entrailles de la bête, il va falloir jouer au docteur avec votre nes, un Trauma Center irl !

Pour celà, rien de plus simple, il suffit de vous munir d’une Nintendo Entertainment System et d’un tournevis à tête cruciforme, dingue !
À partir de là, il faut absolument penser à retirer l’électricité qui peut rester dans la console, sinon on la tue direct, donc une fois débranchée, il faut juste appuyer sur le bouton power.
Retournez la console et enlevez les 6 vis qui retiennent le couvercle du dessus, c’est donc 3 en haut et 3 en bas.
Je peux comprendre que l’on peut être rétissant à l’idée d’ouvrir sa console, mais c’est beau à voir, non ? ^^

Comme on peut le voir ici, il y a une grosse plaque métallique qui protège le tout, encore quelques tours de tourne-vis et c’est enlevé.

Ici, la seule difficulté est de se remémorer qu’il existe 2 tailles de vis différentes, les 2 vis grises au centre sont juste un peu plus longues que les 4 autres, c’est tout. Ensuite, il suffit de tirer le gros morceau de plastique noir où l’on y glisse normalement les jeux.

Vu d’en dessous de la carte mère, encore quelques vis pour voir l’autre côté et on y est !

On pousse le cache en métal et c’est ici qu’on trouve la méchante puce qu’on va retoucher, celle située en bas à droite.
Il faut casser la quatrième patte du bas comme sur la photo :

J’ai pris un tourne-vis plat pour la fendre en 2, au final, comme un bourrin je l’ai complétement fait disparaître !

On remonte le tout, et là ! Wouaaaa ça marche, franchement je n’y croyais pas trop au départ, je pensais vraiment que ma console était morte, mais j’ai tenté de le faire et je ne suis pas déçu !

En fin de compte, j’ai effectué ici un dézonage total de la console, ce qui veut dire que les cartouches américaines et non-officielles marchent dessus, voire même les jeux japonais avec un petit adaptateur !
Mais j’ai encore un petit problème, en effet, lorsque je mets un jeu, il faut que je remue un peu la cartouche et que je la bouge vers la droite pour que ça fonctionne bien. C’est un problème lié aux connecteurs de la console qu’il suffit de faire tremper  3 heures dans du vinaigre blanc contre l’oxydation puis rincer à l’eau. Il faut aussi nettoyer les contacts de chaque cartouches avec de l’alcool à 90° et un coton tige, mais ça je le ferais plus tard.